La commune

La commune de MARIGNY-LES-REULLEE est une ancienne possession des Carmélites de Beaune, qui avaient acheté cette terre, en 1633, de Bernard Perret, conseiller au parlement de Dijon ; elles la revendirent à un laïc, en 1690.

La commune de MARIGNY-LES-REULLEE compte 224 habitants au dernier recensement. Sa population a beaucoup varié au cours des siècles derniers, puisqu'elle a atteint le chiffre de 288 habitants en 1821 pour re-descendre à son plus bas niveau, soit 101 habitants, en 1975 : c'est cette année-là qu'un lotissement, le premier dans l'histoire de la commune, a conduit à un accroissement de la population. Le lotissement de la rue des Plantes a également contribué à son augmentation récente et à son rajeunissement. S'agit-il d'une population plutôt jeune ou vieillissante

Cette commune couvre une superficie de 1002 hectares, la majeure partie en terres agricoles (cultures et pâtures).

Le nom de la commune, MARIGNY, pourrait avoir une origine Gallo-romaine (un riche propriétaire nommé Marius ou Marinius ?) à laquelle est venue se greffer une autre terminaison d'origine Germanique. De là, à donner un nom aux habitants, il y a plus qu'un pas qui n'a jamais été franchi ? Sont-ils Mari(g)niens, Marignaciens, Marignaquois, ... ? On pourrait avoir une préférence pour Marignaciens si l'on se souvient que la première dénomination de l'église du village était Ecclesia de Marriniaco.

En ce qui concerne l'histoire ancienne du village, les érudits locaux qui se sont penchés sur la question ont pu identifier l'emplacement d'un château, au hameau de Reullée. Et l'on sait que les moines de l'abbaye de Cîteaux possédaient des terres et bâtiments sur le territoire de la commune à l'époque de la grandeur de cette abbaye.