Restriction d'eau

Des mesures de restriction d'eau sont entrées en vigueur, en application d'un décret préfectoral daté du 12 Juillet 2019.
Ce décret est consultable à cette adresse et concerne les particuliers, agriculteurs et industriels en matière de prélèvement et d'arrosage au cours de la période s'étendant du 12 Juillet au 15 novembre 2019.

Extrait de cet arrêté concernant les particuliers :
◦ Est interdit l’arrosage des pelouses, des espaces verts, des aires de loisirs et des terrains de sport. Toutefois, est autorisé de 19 heures à 10 heures, l’arrosage des surfaces à vocation sportive, précisément délimitées, où évoluent les usagers, [...] .
◦ Est interdit le remplissage des piscines privées. Toutefois, la première mise en eau des piscines est autorisée, sous réserve que le maire donne son accord en fonction de l’état de la ressource en eau, en liaison avec le gestionnaire du réseau d’alimentation en eau potable.
 ◦ Sont interdits, pour les particuliers, le lavage des véhicules à leur domicile, le lavage des toitures, des façades et des abords des immeubles sous réserve des strictes nécessités de l’hygiène publique.
◦ Est interdit de 10 heures à 19 heures, l’arrosage des potagers, des massifs fleuris, et des plantations des commerces de végétaux. Les arrosages doivent être limités aux stricts besoins des plantes concernées et ne pas générer de pertes d’eau par écoulement. 

Ces mesures pourront être revues et complétées en tant que de besoin, en cas de modifications des conditions météorologiques ou hydrologiques, tel qu’il est prévu par l'arrêté cadre n° 374 du 29 juin 2015.

Question :"Il y a des restrictions d'eau mais j'arrose quand même ma pelouse. Est-ce que je risque quelque chose ?"
Réponse :Si vous habitez dans une zone concernée par un arrêté sécheresse et que cet arrêté indique que l’arrosage des pelouses est interdit (notamment à certaines périodes), les amendes prévues pour contravention à la restriction d’eau sont de 1500 €, voire 3000 € en cas de récidive.

Les arrêtés sécheresse précisent les restrictions d’eau, à quoi, à qui et quand elles s’appliquent. Ils sont recensés sur le site Propluvia.